info du voyageur

Info du Voyageur

Les lieux à découvrir pendant un voyage en Afrique 

L’Afrique est un vaste continent qui attire de nombreux voyageurs en quête de découverte et d’aventure. Elle possède plusieurs sites touristiques remarquables qui méritent grandement le détour. La ville de Dakar est l’un des lieux à ne pas rater dans cette partie du monde. Cette cité portuaire est la capitale du Sénégal. Elle a été, pendant plusieurs années, l’étape finale d’un rallye-raids qui porte son nom. Elle est réputée pour son célèbre lac salé de Retba. Ce lagon de 3 km² a une teinte rose. Cette coloration est provoquée par des cyanobactéries, des micro-organismes qui créent un pigment rouge pour résister à la salinité de l’eau. Cette merveille naturelle est très appréciée des vacanciers pour sa particularité exceptionnelle. En effet, il est impossible de se noyer, involontairement, dans ce lac. Ce phénomène est dû à la forte concentration de sel (380 grammes par litre) dans l’eau. À titre d’information, les routards ne doivent pas se baigner trop longtemps dans le Retba, car le sel risque fortement d’abimer leur peau. 

Gizeh, la dernière demeure des pharaons 

Gizeh est un lieu à ne surtout pas rater lors d’un voyage sur mesure en Afrique. Cette ville se situe en Égypte, sur la rive gauche du Nil. Elle est réputée à travers toute la planète pour ses monuments historiques. L’une des constructions les plus visitées de cette municipalité est le shinx. Cette statue thérianthrope possède un corps de lion et une tête d'homme. Elle a une longueur de plus de 73 m et une hauteur de près de 20 m. Elle serait, selon une théorie, la représentation du dieu égyptien Anubis. À part le sphinx, les pyramides sont également des attraits touristiques de Gizeh. Ces structures sont les tombeaux des anciens pharaons. La plus spectaculaire est celle de Khéops. Cette dernière est l’une des sept merveilles du monde. Elle fut créée par l’architecte Hémiounou durant la IVe dynastie. À l’intérieur de ce colosse de pierre, les aventuriers auront la chance d’observer des salles funéraires et des grottes.  

La réserve du Tsingy de Bemaraha, un joyau d’Afrique 

Tout comme la Blyde River Canyon, un immanquable pendant un voyage en Afrique du Sud, la réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha est une merveille de l’Afrique. Cette aire protégée se trouve sur la grande île de Madagascar, dans le district d’Anstalova. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle s’étend sur une superficie de plus de 150 000 ha. Cette zone doit sa renommée à sa biodiversité exceptionnelle et à ses « Tsingy », des structures géomorphologiques de forme remarquables. Dans ces cathédrales de calcaires, les aventuriers apercevront diverses espèces de lémurien en voie de disparition telles que le Daubentonia madagascariensis, le Propithecus verreauxi, l’Hapalemur griseus et le Phaner furcifer. Les routards auront également la chance d’observer l’un des plus petits caméléons de la planète, le Brookesia perarmata. Pour admirer toute la richesse de ce parc, les globe-trotters sont invités à faire un trek avec un guide local. 

 

 

Une aventure dans les montagnes sri-lankaises

Les bourlingueurs sont invités à inclure dans leur itinéraire de voyage au Sri Lanka la visite des célèbres plantations de thé qui s’étendent à perte de vue. Ils s’aventureront au cœur des montagnes rocheuses tout en profitant d’une atmosphère détendue et reposante de plusieurs petits villages. À cela s’ajoutent des cascades, un lac artificiel, un hippodrome et des jardins botaniques pour les amoureux de la nature. Les globe-trotters pourront entamer leur expédition à Ella, une zone très célèbre de ses gigantesques exploitations de thé dans les montagnes. Elle se trouve à 1 000 m d’altitude. Étant très vaste, cet endroit est mieux visiter à bord d’un tuktuk. Durant le trajet, les vacanciers auront l’occasion de faire des arrêts pour rencontrer les cueilleuses. À noter que chacune d’elles, en trois heures de travail, arrive à remplir un sac de 12 kilos.

Découvrir Lipton Seat et visiter le jardin botanique Hakgala

Après la visite d’Ella, les routards pourront poursuivre leur circuit jusqu’à Lipton Seat, un endroit incontournable situé sur le sommet de la colline de Poonagala. Ce point culminant a été le lieu où le célèbre planteur de thé Sir Thomas Lipton observait et examinait ses champs de thé. Depuis cet endroit, les voyageurs auront une vue à couper le souffle sur Uva, Sabaragamuwa ainsi que sur les régions centrales et orientales. D’autre part, la ville de NuwaraEliya mérite largement le détour lors de ce parcours. Elle abrite un jardin botanique, dont l’accès est payant. Ses sites sont localisés à plus 1 500 m d’altitude au départ de Haputale. Hébergeant plus de 9 000 espèces florales incluant des races d’orchidées et de roses, le parc attire environ 500 000 visiteurs par an.

Partir à l’assaut du sommet d’Adam’speak

Mis la part la découverte du jardin botanique, les explorateurs pourront faire de NuwaraEliya leur base et point de départ pour la montée du pic d’Adam. Celui-ci est l’un des sommets les plus connus du pays, à ne pas manquer durant un circuit au Sri Lanka. En effet, cette merveille située à Ratnapura accueille de nombreux pèlerins chaque année, dont des chrétiens, des musulmans, des bouddhistes ainsi que des hindous. De forme conique, cette œuvre de la nature dispose d’une hauteur de près de 2 400 m. Il est pourvu de plus de 4 000 marches aux tailles différentes. Son ascension prend 3 heures de temps en général, mais cela peut être réduit pour les plus coriaces. Afin d’avoir une vue à couper le souffle depuis le sommet, il est mieux d’entreprendre l’escalade vers 2 heures du matin. Ainsi, les aventuriers arriveront à destination au lever du soleil. Les visiteurs devront donc dormir quelques heures avant leur départ depuis l’hôtel où leurs guides logent. À noter que les sentiers sont parsemés de guirlande pour éclairer les trekkeurs.